Livre d'or ( 1 ) Flux RSS

Message par Louis et Jacqueline Sylvestre
Louis et Jacqueline Sylvestre
Étape incontournable entre Annot et la vallée d'Allos ! <br/>Louisette et Cédric assurent derriè ...
11-01-2018

Patrimoine

Le village de la Colle Saint Michel est situé à 1430 m d'altitude, entre les vallées du Verdon et de la Vaïre, dans le col emprunté par la Route Départementale 908. Ses habitants sont appelés les Collencs. Le toponyme " colle " (collis en latin) signifie colline. Aujourd'hui le village fait partie de la commune de Thorame-Haute.

blasons.jpg

Aux environs de l'an mil, les territoires actuels de Peyresq et la Colle n'en formaient qu'un. Sancti Michaelis de Peiresco est l'appellation latine du seul castrum présent avec une église sur le site de Saint Michel à cette époque.
Ce territoire fut partagé vers 1250 en deux domaines seigneuriaux indépendants : Peiresc et Saint Michel de Peiresc, devenu par la suite la Colle Saint Michel. Pendant la révolution, de 1794 à 1796 la Colle Saint Michel est baptisée Colle Froide. Les deux communautés, se sont à nouveau réunies en 1964 pour former la commune de Saint Michel Peyresq avant d'être rattachées à Thorame-Haute en 1974. 

En tant que lieu de passage, col, transition entre les vallées du Verdon et du Var, le territoire de la Colle s'est toujours trouvé à la frontière des entités administratives de rattachement, passant des juridictions de Guillaumes, Puget-Théniers puis Annot, à celles des cantons de Saint André les Alpes (19° siècle), ou Colmars (depuis 1974). C'est un lieu original et autonome, une " marche " entre région méditerranéenne et région alpine, à la fois frontière climatique, frontière linguistique et même frontière des styles architecturaux où les toitures de mélèze et de tuiles plates ont coexisté jusqu'au début du 20° siècle.

L'activité économique traditionnelle des collencs était l'élevage des " bêtes à laine ", les ovins, dont le principal rapport était la laine. La rudesse du climat et la petitesse du territoire ont toujours obligé les éleveurs à transhumer durant les sept mois d'hiver vers la Basse Provence : basse vallée de l'Argens, golfe de Saint Tropez ou la Crau. Il ne reste aujourd'hui qu'un seul éleveur, label " bio ", qui ne transhume pas. Mais la Colle accueille toujours durant l'été les troupeaux transhumants venus de la Basse Provence.

Comme tout le département, la Colle Saint Michel qui avait une centaine d'habitants en 1850, s'est progressivement dépeuplée. On compte aujourd'hui une dizaine de résidents permanents De nombreux descendants des anciennes familles de collencs reviennent y séjourner durant les vacances.

Avec l'apparition du tourisme, la Colle voit se développer l'hôtellerie et les activités de loisirs d'été et d'hiver dès 1930. On y trouve aujourd'hui une station de ski de fond, deux commerces d'hébergement et de restauration et un camping à la ferme. 
Le domaine skiable s'étend entre 1430 et 1800 mètres d'altitude.

Les Amis de la Colle ainsi que Saint Michel pleine nature sont deux associations locales, qui s'occupent entre autres de sauvegarder le patrimoine historique (église, puits, oratoires, fontaine-lavoir...) et de gérer la station de ski de fond.

Présentation du village réalisé par Mme Aline Sarti


Produit consulté

Aucun produit

Menu

Comparer 0